Les cartons et le cafard

Ceci n’est pas une fable de la Fontaine mais un petit post-it de départ de vacances. Et oui, je pars tout à l’heure pour 2 semaines de vacances à New-York où je vais rejoindre Zouzoune (ndlr, ma soeur 🙂 ). Malheureusement je ne peux pas emmener Rémy dans mes valises mais je ne manquerai pas de lui envoyer des cartes postales, ping, emails, pigeons voyageurs,…

Avant de partir pour l’aéroport cet après-midi, je remplis les cartons des choses qui traînent dans les placards et dont Rémy ne se servira pas d’ici le déménagement (on parie?!) : sa batte de baseball géante gonflable gagnée à la fête foraine, les mini moules à gâteau en forme de coeur, la tente igloo, la crème solaire indice 100+, … Je concentre mes efforts loin de la cuisine toutefois car je n’ose plus ouvrir les placards depuis ma mésaventure avec un cafard il y a deux jours. Et oui, ces petits animaux de compagnie très locaux s’invitent parfois malgré toutes nos précautions et nos gentilles attentions visant à les éradiquer. Et comme je n’ai pas envie d’avoir le cafard, je ne cherche pas la petite bête et je fais demi-tour sur la pointe des pieds.

Les cartons s’entassent dans le salon et les nuages gris au-dessus de Miami Beach. Moi je suis d’humeur vernis à ongle et je souris en pensant à ce nouveau départ qui nous attend, juste un peu plus à l’Ouest, dans notre nouvel appartement (i.e. l’appartement-que-nous-n’avons-pas-encore-trouvé-mais-que-nous-cherchons-activement) !

Dans deux semaines je serai de retour pour vider les cartons et partir à la recherche d’un nouveau cartable pour la rentrée des classes fin Août ! En attendant je vous raconterai tout de mon voyage à NY et de nos recherches d’appartement à Miami. Nous ne manquerons pas de vous envoyer notre nouvelle adresse pour être sûrs de recevoir vos cartes postables de vacances 😉

Bye Bye Miami et bon été à tous !

Publicités