Le recyclage des dinosaures

Les oiseaux pourraient être des dinosaures qui n’auraient jamais évolué a annoncé une grande personne très sérieuse, un chercheur de Harvard. Il s’est en effet penché sur le sort de ces créatures mythiques et autres tyrannosaurus rex enfermés dans des corps de moineaux, et leurs a trouvé des airs de famille.

Nous pensions pourtant éteinte depuis des millions d’années cette espèce jurassik parkienne qui n’a pas pu résister au changement climatique, clairement, les dinosaures ont fini par ne plus servir à rien.

Mais qu’ils sont terribles ces mots, assenés comme une sentence à la peine capitale : «  Ça ne sert (plus) à rien ».

Les trains à vapeur, les langues mortes, les collections de timbres, de papillons, de boutons, les psychologues, les bidets des vieilles salles de bain, pleurer, les faux ongles, même l’orgasme féminin ! Et puis les poissons rouges, mon blog, les théières en porcelaine qui chantent dans les cuisines, les appareils photos jetables, les pièces de un dollar, les encyclopédies papier, les postes de radio, les nains de jardin, …

Et si l’on pouvait donner une deuxième chance à toutes ces choses, ces idées aussi, que l’on croyait obsolètes, trop vieilles, hors d’usage, inutiles, inintéressantes ? Recycler en quelque sorte. Pouvoir encore penser que derrière chaque chose en apparence inutile se trouve un trésor encore inexploré. Un dinosaure caché dans un moineau, un souvenir d’enfance dissimulé dans le dessin au crayon d’un vieux livre, un rêve qui (re)prend vie.

Et vous, aujourd’hui, à quelle idée obsolète, à quel objet délaissé serez-vous prêts à donner une deuxième vie ?

Publicités