Mercredi thérapie

Le mercredi est ma longue journée. Sur la mosaïque colorée de mon calendrier google, les rectangles rouges (classe) succèdent aux rectangles bleus (réunion) en milieu de journée. Entre deux rectangles je grignotte une salade, envoie 3 emails, les cases vides de mon calendrier se remplissent de rectangles rouges, bleus, verts à la vitesse de la lumière. Je « track » mes commandes Amazon pour la troisième fois de la journée. Des croquettes pour les chats, une crème hydratante, un livre de poésie de Sarah Kay.

Après 16h je vire au vert, ma couleur préférée. C’est l’heure de mes clients. C’est Carmen au téléphone: « You’re 5 o’clock, « MG », is here ». On utilise des noms de code, c’est pour la confidentialité. La thérapie, c’est un peu une histoire de secrets. Je dévale les deux étages. 45 secondes top chrono de mon bureau à la clinique, changement de chaussures compris, j’ai l’air plus sérieuse du haut de mes talons.

Quand j’entre dans la clinique il y a des chuchotements. Derrière chaque porte fermée que je passe se murmurent des secrets. Il y a des voix douces, des sanglots, des voix d’hommes, des voix d’enfants qui apprennent à dompter leur anxiété. « Use your detective thinking when you feel scared, little ones ».  Il y a de longs silences qui transforment chaque seconde en éternité. Il y a des mots durs, singlants, des mots d’amour, des phrases qui éclatent en éclats de rire. Il y a beaucoup de patience et de courage. Et beaucoup d’espoir. Certains en resortent fatigués comme après un long combat. C’est fatigant de se laisser ausculter les mots.

Je passe devant la salle d’attente et récupère MG. 50 minutes. Puis je vois CF, et enfin RG, mon dernier rectangle vert de la journée qui s’étire jusqu’à 21h. Il fait déjà nuit noire depuis longtemps malgré le changement d’heure. Puis je rembobine. Marche arrière version moonwalk dans le couloir, les chuchotements se sont tus, j’escalade les deux étages, j’enfile mes tongues, remballe mes affaires, cours jusqu’au métro. « Next northbound train in 10 minutes ». Je vérifie ma commande Amazon, réponds à mes emails, envoie un sms à ma personne préférée qui va venir me chercher aux pieds de la station de métro.

A notre retour, au pieds de la porte trone mon paquet Amazon. Une crème hydratante, et mon livre enfouis sous un paquet de croquettes pour chats.

Le mercredi est ma journée préférée.

 

 

Publicités